Afrobasket Tunisie 2015 : Le Nigeria au toit de l’Afrique

Le Nigeria a battu l’Angola 74-65  en finale de l’AfroBasket 2015 , remportant ainsi le premier titre son histoire dans cette compétition.

L’Angola  avait pour ambition de gagner son 12ème titre africain mais une succession de tirs ratés a boosté la confiance du Nigeria qui a mené de 19 points dans cette partie.

Avec cette victoire, le Nigéria a non seulement privé l’Angola de son 12ème titre continental, mais s’est aussi qualifié pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

L’Angola , pour sa part disputera l’un des trois Tournois de Qualification Olympique de la FIBA en compagnie de la Tunisie et  Sénégal

Grâce à Chamberlain Oguchi et Olaseni Lawal,, l’équipe de Will Voigt a clôturé sa campagne avec un bilan de 6 victoires et une défaite tandis que les Angolais repartent à la maison avec 5 victoires et 2 défaites.

Oguchi qui a été nommé Meilleur Joueur du Tournoi, a marqué 3 des 23 tirs à trois points du Nigéria pour terminer meilleur marqueur du match avec 19 points.

En dépit de sa maladresse aux tirs à tris points, Carlos Morais  a terminé meilleur marqueur de l’Angola avec  15 points, Yanick Moreira en a ajouté 13 et Braulio Morais qui est sorti pour 5 fautes, a contribué avec 12 points après une sortie de banc.

L’Angola a pourtant bien démarré le match avec une série de 7-1 dans les sept premières minutes, mais la rotation des Ouest Africains a fait la différence tournant le score à leur avantage dans le deuxième quart-temps.

Les 12 fautes personnelles de l’Angola dans le second quart-temps  a permis au Nigéria de se retrouver à 16 reprises sur la ligne des lancers francs, ce qui a défavorisé les champions d’Afrique 2013.

D’habitude maladroit sur la ligne des lancers, le nouveau joueur du Regal  Barcelone, Olaseni Lawal a réussi  6 sur 6 aux lancers francs.

Même si l’Angola a réduit son retard à 7 points dans le 3ème quart-temps, les Nigérians se sont remobilisés pour remporter le match.

Oguchi figure parmi le 5 majeurs du tournoi  avec Carlos Morais, Makram Ben Romdhane, Gorgui Dieng et Al-Farouq Aminu.

Le tournant du match: Oguchi a inscrit un panier à trois points qui a donné l’avantage au Nigeria 23-19 à 3:28 minutes dans le second quart-temps, et les nigérians ont atteint la pause sur  le score de 37-24.

La Stat qui ne ment pas : Le Nigéria a tiré profit de ses capacités athlétiques pour dominer au rebond 60-37. Les anciens champions ont payé le prix fort de leur maladresses en réussissant seulement  8 de ses 16 lancers francs.

Le héros du match : Lawal s’est imposé dans la raquette, et les Angolais n’ont pu le stopper.

La chute : Depuis que le Nigéria a pris les devants dans le deuxième quart-temps, l’Angola n’a jamais été la même équipe, montrant une détresse inexplicable. La mauvaise circulation de  balle de l’Angola était aussi préjudiciable avec seulement 8 passes décisives.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *