Gaston Essengue a mis fin à sa carrière internationale vendredi après la victoire du Cameroun face au Cap Vert 88-66 en match de classement pour la  9ème place de l‘AfroBasket 2015 à Rades, Tunisie.

Même s’il se sent physiquement prêt à compétir au haut niveau, le joueur de 31 ans qui a récemment  Ceferino-Alianza de Viedma en Argentine pense qu’il est temps de laisser la place à la nouvelle génération.

Il a passé le match face au Cap Vert sur le banc.

« Il est temps de donner l’opportunité à la nouvelle génération de joueurs camerounais de représenter leur pays » a-t-il dit à FIBA.

Gaston Essengue qui a disputé  5 championnats d’Afrique consécutifs, affiche  une moyenne de 2.5 points et 2.2 rebonds en Tunisie.

Il aurait aimé que les choses se passent  autrement mais  pour lui, il est temps de partir.

« Je penses que la nouvelle génération se fera ses preuve  dans les compétitions internationales ».

« Il appartient  à la Fédération Camerounaise ] de basketball de donner à  cette nouvelle génération les moyens de réussir au niveau international ».

« Aujourd’hui nous avons 3 joueurs en NBA, Luc Mbah a Moute, Joel Embiid et  Jean Pierre Tokoto et je pense qu’ils seront d’un grand apport dans les compétitions internationales ».

Essengue a débuté sa carrière internationale en 2003.

Mais, il s’est remarquer pour la première fois en 2007 en aidant son équipe à surprendre tout le monde en atteignant la demi-finale de cette édition qu’ils ont perdue face à l’Angola.

Depuis lors le joueur de 2.03 m est devenu l’un des visages les plus connus de l’équipe nationale Camerounaise.

Il s’est aussi fait remarqué par le geste qu’il fait après chacune de ses belles actions en exhibant  ses biceps.

Maintenant il y’en aura plus, du moins plus en équipe nationale du Cameroun.

« Cette compétition a été spéciale pour moi parce que je savais en venant,  que cela  pourrait être  mon dernier AfroBasket. »

« J’ai pensé que ça allait être un bon tournoi pour nous mais cela n’a pas suivi en raison  des difficultés que nous avons eu au démarrage de  la compétition. »

« J’ai vraiment pensé qu’avec l’effectif que nous avions nous allions faire quelque chose de spécial. »

Mais perdre contre l’Algérie en huitième de finale a mis fin aux aspirations des Camerounaises dans le tournoi.

« J’ai pensé que nous allions finir à la première ou deuxième position. Dans le plus mauvais scenario, j’ai pensé qu’on allait au moins jouer les quarts de finale, jusqu’à ce que la compétition commence. »

« Mais il y a toujours une raison à tout ce qui arrive, et seul Dieu sait pourquoi nous n’avons pas gagné » a-t-il signifié.

Le Cameroun a clôturé sa campagne de Tunisie 2015 avec un bilan de 3 victoires et 2 défaites, et occupe la 9ème place, son plus mauvais résultat dans l’histoire de l’AfroBasket.

Cependant,  Essengue se réjouis des moments passés avec le maillot du Cameroun.

« Mon meilleur souvenir avec l’équipe nationale est logiquement notre médaille d’argent remporté à l’AfroBasket 2007 où nous avons remporté la médaille d’argent».

« J’ai de bons et mauvais souvenir dans ma carrière avec le Cameroun, mais ce tournoi est le plus décevant, non seulement à cause de la prestation que j’ai eu, mais aussi pour beaucoup d’autres raisons. »

« En termes d’équipe nous n’avons pas connu l’esprit de groupe, nous n’avons pas pris du plaisir à jouer ensemble »

Interrogé sur son expérience à l’AfroBasket, il déclare : « Beaucoup de personnes n’ont pas idée du plaisir que l’on prend à un AfroBasket. C’est le lieu de rencontre de les joueurs contre qui tu as joué une fois ou que tu as vu à la télévision ».

«  Bien sûr il y a plusieurs plaintes concernant la performance des arbitres, mais d’un point de vue général c’est un bel AfroBasket».

« C’est un sentiment incroyable quand vous chantez votre hymne national, » a-t-il dit.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *