Dans le but de « rendre le jeu plus spectaculaire et plus fluide », la FIBA et plus précisément le RAG (Rule Advisory Group, composé d’experts de la FIBA, de la NBA et de la NCAA) a décidé de plusieurs changements dans les règles officielles du basketball (effectifs dès le 1er octobre 2018) lors d’une réunion organisée les 6 et 7 juin dernier à Mies en Suisse.

Réunion avant laquelle le groupe a discuté avec la commission des joueurs FIBA mais aussi l’Association Mondiale des Entraîneurs de Basketball. Après avoir analysé 32 propositions, le RAG a ensuite transmis ses recommandations à la commission technique de la FIBA. Parmi ces 32 propositions, 14 ont été approuvées par la commission technique de la FIBA.

Retrouvez ci-dessous quelques-uns des changements les plus importants :

Article 29 – 24 secondes

Règle modifiée : 29.2.3 – L’horloge des 24 secondes sera réinitialisée à chaque fois qu’un arbitre arrête le jeu pour une faute ou une violation commise par l’équipe qui avait le contrôle de la balle.

Dans ces situations, la possession de la balle sera donnée à l’équipe qui ne l’avait pas. Puis :

  • Si la remise en jeu a lieu en retrait de la ligne du milieu de terrain, l’horloge des 24 secondes sera réinitialisée à 24.
  • Si la remise en jeu a lieu après le milieu du terrain, l’horloge des 24 secondes sera réinitialisée à 14.

S’il reste 2:00 de jeu ou moins dans le quatrième quart-temps et en cas de prolongation, après un temps-mort accordé à l’équipe qui avait la possession de la balle en retrait de la ligne du milieu de terrain, le coach de cette équipe pourra chosir s’il veut que la remise en jeu s’effectue dans la prolongement de la ligne des lancers francs en zone offensive, en face de la table de marque, ou sur le même repère dans la zone défensive.

Si la remise en jeu s’effectue dans la prolongement de la ligne des lancers francs en zone offensive, en face de la table de marque, l’horloge des 24 secondes sera réinitialisée comme suit :

  • Si elle affichait 14 secondes ou plus au moment de l’arrêt de jeu, elle sera réinitialisée à 14.
  • Si elle affichait 13 secondes ou moins au moment de l’arrêt du jeu, elle ne sera pas réinitialisée et elle reprendra depuis où elle est arrêtée.

Si la remise en jeu s’effectue dans la prolongement de la ligne des lancers francs en zone défensive, l’horloge des 24 secondes sera réinitialisée à 24 ou elle continuera depuis où elle en était en fonction des règles mentionnées.

Raison du changement : raccourcir le temps à disposition de l’équipe qui a la possession de la balle en zone offensive. Permettre plus d’occasions de tir durant le match.

Article 35 – Double faute

Nouvelle règle :
35.1 Définition
35.1.1 Une double faute est une situation dans laquelle 2 adversaires commettent quasi simultanément une faute l’un sur l’autre.
35.1.2 Pour considérer 2 fautes comme une double faute, les conditions suivantes doivent être remplies :

  • Les 2 fautes sont faites par 2 joueurs.
  • Les 2 fautes impliquent un contact physique.
  • Les 2 fautes concernent les 2 mêmes joueurs.
  • Les 2 fautes entraînent une même sanction.

Raison du changement : simplifier les règles dans des situations où 2 adversaires commettent quasi simultanément une faute l’un sur l’autre.

Article 36 – Faute technique

Nouvelle règle : si une faute technique est sifflée, 1 lancer franc est accordé. Après ce lancer franc, la balle reviendra en possession de l’équipe qui en avait le contrôle au moment de la faute ou qui devait en hériter au moment du coup de sifflet.
Raison du changement : éviter une double sanction après une faute technique et assurer un équilibre entre l’équipe qui avait la balle et celle qui ne l’avait pas. Il était fermement recommandé par la Commission des joueurs et la WABC.

Article 39 – Bagarre

Nouvelle règle : 39.3.1 – Indépendamment du nombre de joueurs sur le banc de touche disqualifiés pour avoir quitté la zone du banc, une seule faute technique (‘B’) sanctionnera le coach. Chaque joueur issu du banc impliqué directement dans une bagarre sera disqualifié conformément aux articles prévus à cet effet (Faute disqualifiante ‘D’).
Raison du changement : pénaliser de manière différente les joueurs qui quittent le banc durant une bagarre (selon qu’ils sont impliqués directement dans la bagarre ou non).

Article 46 – Chef d’équipe : Devoirs et pouvoirs/Instant Replay Review

Nouvelle règle proposée : 46.12

Au cours des 2:00 dernières minutes du match :

  • pour déterminer si un cas de goaltending ou d’interférence a été sifflé correctement.

Durant tout le match :

  • après une faute sifflée sur un joueur lors d’un tir, pour déterminer s’il faut accorder 2 ou 3 lancers francs.
  • après une faute personnelle antisportive ou disqualifiante, pour s’assurer que celle-ci remplit les conditions nécessaires et pour la réévaluer au besoin.

Raison du changement : ajouter 3 situations de jeu supplémentaires permettant le recours à l’Instant Replay System (IRS).

Remise en jeu après une faute antisportive ou disqualifiante

Nouvelle règle : toutes les remises en jeu conséquentes d’une faute antisportive ou disqualifiante doivent se faire dans le prolongement de la ligne des lancers francs de la zone offensive de l’équipe qui a la balle.
Raison du changement : accélérer le jeu, en augmentant le nombre de possessions de balle et possiblement de points marqués. Éliminer des situations de jeu complexes après une remise en jeu depuis le milieu du terrain.