Ngwese et Bileg II vont tout faire pour gagner leurs places

YAOUNDE (FIBA Basketball World Cup 2019 African Qualifiers) – Au moment où le Cameroun se prépare pour les Éliminatoires de juin-juillet pour la Coupe du Monde FIBA 2019, deux joueurs évoluant au pays – Kevin Ngwese et Simon Bileg II – apprécient la chance qu’il leur est offerte de faire partie du voyage en Tunisie.

Bileg II et Ngwese sont les seuls ‘locaux’ à avoir pris part à la première fenêtre qualificative à Yaoundé, aux côtés d’une pléthore de joueurs stars.

Élément clé de Nzuimanto de Bangangte, Bileg II a enfin vu son rêve d’enfant se réaliser lorsqu’il a pu porter le maillot du Cameroun et jouer devant sa famille et ses amis.

« J’ai eu la chance de faire partie de cette équipe et honnêtement, c’était vraiment excitant. Cela a été une formidable expérience pour moi. Les autres joueurs étaient cools et l’ambiance était excellente. Ils m’ont bien accueilli et cela a favorisé mon intégration dans le collectif, » dit-il à FIBA.basketball.

Comme Bileg II, Ngwese se réjouit toujours de pouvoir représenter le Cameroun. À 35 ans, l’expérimenté ailier-fort compte plusieurs sélections à son actif – notamment au FIBA AfroBasket 2017 – mais l’opportunité de jouer durant la fenêtre de novembre a été vécue par lui comme un privilège.

« C’était une très bonne chose pour moi de participer aux Éliminatoires Zone Afrique. À mon âge et compte tenu de la qualité des joueurs évoluant au pays, j’ai dû travailler extrêmement dur pour être sélectionné par le coach. »

Son enthousiasme est compréhensible. Ngwese a parcouru bien du chemin au cours des 15 dernières années. Il n’avait jamais eu l’ambition de devenir un basketteur professionnel, mais ses performances héroïques avec BEAC de Yaoundé lui ont valu d’être admiré par les coaches de l’équipe nationale.

Pour moi, le basketball n’a jamais vraiment été quelque chose d’important jusqu’à ce que je rentre à l’université. Le basketball, c’était juste pour le plaisir et pour passer du temps avec des amis. C’est avec l’équipe de l’université de Yaoundé que j’ai commencé à m’entraîner et que j’ai été choisi pour prendre part à des matches universitaires.

« J’ai ensuite signé avec Condor, remportant le championnat deux années de suite. Je n’avais jamais imaginé arriver à ce niveau et représenter mon pays. Disputer ces Éliminatoires pour la Coupe du Monde est simplement incroyable et je suis heureux, »déclare Ngwese.

Même s’ils n’ont joué que des rôles mineurs lors de la première fenêtre qualificative, Bileg et Ngwese espèrent être présents à Tunis en juin-juillet.

Bileg admet que seul le travail acharné lui ouvrira les portes de la sélection.

« Une fois que tu joues pour les Lions, tu n’as qu’une envie, c’est de rejouer avec. Le Cameroun a de très bons joueurs et je travaille plus dur qu’avant pour avoir cette chance. Je dois être à mon meilleur niveau si je veux faire partie de la sélection, » souligne-t-il.

Le coach du Cameroun pourra choisir parmi de nombreux excellents joueurs pour composer son équipe. Ngwese reconnaît que le Cameroun doit pouvoir s’appuyer sur ses meilleurs éléments s’il entend passer au tour suivant.

« J’espère que nous pourrons aligner tous nos meilleurs joueurs. Il y en a de formidables en Europe, aux USA et en Australie, ce serait bien qu’ils soient disponibles. Nous devons frapper un grand coup. Je me battrai pour avoir ma place dans le contingent. La Coupe du Monde est une compétition très importante et je m’investis à fond avec cet objectif en tête, » conclut-il.

Source : fiba

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *